Skip to content Skip to footer

GANGSTERS DE LA SCIENCE

2005

images_Fotor - copie

 

RÉALISATION: Jacques Mitsch
SCÉNARIO: Jacques Mitsch, Benoit Grison
PRODUCTION: K Production, Arte France
MONTAGE: Gilles Pedoussaut
VOIX OFF écrite et dite par Jean-Marc Brisset
IMAGE: Florian Bouchet
SON: Jean-Marc Pedoussaut
MUSIQUE: Nihil Bordures
DURÉE: 52′
DIFFUSION:  ARTE

Trofim_Lysenko_portrait_Fotor

Résumé:
À partir de la fin du XIXe siècle, les fraudes scientifiques se sont multipliées. Certaines ont défrayé la chronique, comme l’affaire Piltdown, du nom d’un hameau du Sussex. En 1912, Charles Dawson y exhume un morceau de crâne humain et une mâchoire d’apparence simiesque. Il fait part de cette découverte à Smith Woodward, conservateur au British Museum, qui voit dans cette créature hybride le chaînon manquant entre l’homme et le singe. Contents de marquer des points face à leurs collègues européens, les scientifiques anglais ne voient pas la supercherie : le crâne appartient à un paysan du Moyen Âge et la mâchoire à un orang-outan.
Fondateur de la psychopédagogie en Grande-Bretagne, Cyril Burt soutenait pour sa part que le quotient intellectuel se transmettait de façon héréditaire. Le hic, c’est que ses travaux reposaient sur des données fausses.
Enfin, en URSS, Lyssenko infligea un retard colossal à la biologie, en substituant la « science prolétarienne » à la génétique.
Ce film explore les zones d’ombre qui entourent ces affaires et démontre magistralement que si ces mystifications ont réussi, c’est que leurs « preuves » allaient dans le sens de l’idéologie ou des intérêts scientifiques de l’époque.

Unknown_Fotor

 

La Dépêche du Midi en parle (cliquez)

Go to Top