JACQUES MITSCH .TV

L’ESPRIT DES PLANTES

2009

 mannequin_9347_Fotor
RÉALISATION: Jacques Mitsch
PRODUCTION: K PRODUCTION, ARTE FRANCE, GEDEON PROGRAMMES/ Discovery Science / SBS / SVT / RTBF / VRT / RTP / DRTV
SCÉNARIO: Jacques Mitsch, Benoit Grison, Pascal Dessaint
CONSEILLER SCIENTIFIQUE: Benoit Grison
MONTAGE: Gilles Pedoussaut
IMAGE: Florian Bouchet
SON: Jean-Marc Pedoussaut
VOIX OFF écrite par Pascal Dessaint dite par Julien Boisselier
MUSIQUE: Gilles Carles
DURÉE : 52′
DIFFUSION:  ARTE

pierotdarwin_Fotor

RÉSUMÉ:  Et si les plantes cachaient bien leur jeu ? De la mémoire des légumineuses à la sensibilité musicale du Desmodium girans, un aperçu renversant de l’intelligence végétale. Selon les classifications naturalistes, il existe un véritable abîme entre le monde animal et le monde végétal. Pourtant, sur les traces de Charles Darwin, des biologistes réputés sont en train de montrer que l’intelligence des plantes est peut-être une réalité. Les plantes mettent en oeuvre des stratégies sophistiquées pour vivre leur sexualité, mais aussi pour voyager. Elles éprouveraient des sensations. Elles auraient même de la mémoire. Jacques Mitsch met en scène avec humour la vraie vie des plantes pour nous révéler leurs talents cachés, sans jamais se départir de sa rigueur scientifique. Nous entraînant aux frontières mouvantes qui séparent les règnes animal et végétal, il nous tend au passage un miroir drolatique et passionnant.
TÉLÉRAMA N° 3131   A priori, à quelques toxiques et carnivores près, ces pauvres plantes ne sont bonnes pour toujours qu’à se faire dévorer sans broncher. Et pourtant… A en croire une poignée de biologistes avant-gardistes, on pourrait leur accorder une certaine forme d’esprit. De la savane du Limpopo à la canopée amazonienne, et jusque dans le Kent, où d’émouvantes ­archives nous montrent Darwin méditant sur ses ­orchidées, le réalisateur Jacques Mitsch ne ménage pas ses efforts pour nous entraîner dans une passionnante entreprise de désillusionnement. Car, comme le rapporte l’arpenteur de cimes Francis Hallé, si le génome du riz compte deux fois plus de gènes que le génome humain, c’est que le riz est plus évolué que l’homme… Qui serait bien en peine de passer l’année les pieds rivés dans l’eau glacée sans autre nourriture que l’air qui l’entoure. Ainsi les plantes sont-elles capables de déployer d’incroyables stratégies d’adaptation, de reproduction et de défense. Mais aussi elles ressentent, s’endorment, s’éveillent et se souviennent. Voyez l’acacia se débarrasser du grand koudou vorace et alerter ses congénères, la sensitive se froisser quand on la touche ou le Desmodium girans danser sur un air de flûte… Alors, intelligentes, les plantes ? En fait, nous confient les scientifiques, évoquant la root brain theory du père de la théorie de l’évolution, elles auraient plutôt comme un cerveau dans les racines… CATHERINE CABOT
Pariscience – 2009
Grand Prix au festival de film scientifique d’Olomuc (République tchèque) – 2010

 

 

 

Anecdote David Pocok (cliquez)